Se connecter
2018-2019
News
Les finances en toute transparence

Les finances en toute transparence

il y a 1 semaine

Toute l'association

Les finances en toute transparence

À l’heure où les associations vont devoir fournir leur compte d’exploitation aux municipalités pour percevoir leurs subventions, Philippe Guillerm et Yann Berthonneau, les coprésident du Plouvorn handball, ont bien voulu mettre leur association à nue. « Nous recevons 7 300 € de subventions de la mairie, explique Philippe qui a été président de 2002 à 2007. À cette somme, il faut rajouter des heures, de deux animateurs communaux. Nous avons une aide avec le conseil général pour club de haut niveau. Mais il est vrai que les subventions ont diminué. En moins de 15 ans, nous avons perdu 7 000 € alors que nous avons plus d’une centaine de licenciés en plus depuis 2012 ».

Le club léonard est effectivement une grosse structure puisque 310 licenciés jouent dans les 30 équipes du club. « Nous avons accès sur la formation des jeunes, indique Yann, avec beaucoup de formateurs. Quatre techniciens sont indemnisés sur des frais kilométriques. Il faut savoir que nous sommes déficitaires sur le prix de la licence. À moyen terme, il faudra l’augmenter en vue des baisses des subventions publiques ».

Le Plouvorn handball est obligé de trouver d’autres solutions pour atteindre un budget qui avoisine les 100 000 €. Foires aux puces, loto font partie des actions. Une commission partenariat a été mise en place avec à sa tête David Le Scanf qui gère 120 sponsors. « J’étais dirigeant à l’époque où Plouvorn était en N1, indique Philippe. Nous avions comme partenaire la Brittany Ferries et Brit Air, ce dernier nous offrait un voyage dans l’année. Deux gros partenaires comme ça, c’était presque suffisant ».

Côté dépenses, les joueuses sont remboursées de leurs frais kilométriques « Il faut qu’elles pratiquent le covoiturage. Beaucoup sont en études à Brest, précise Yann. Plus on monte en niveau, plus il faut aider les jeunes filles dans le domaine étude handball afin d’élargir le recrutement ».

Même si chaque année, c’est un recommencement pour le budget, les deux dirigeants léonards sont sereins « Nous avons les reins solides et l’expérience est là, répond Philippe, mais à moyen terme ça pourrait être le sujet numéro 1. Il serait dommage de dire à une équipe de jeunes qui monte au niveau supérieur qu’on ne peut pas les accompagner par fautes de moyen financier ». « De toute façon, tous les clubs sont à la même enseigne, résume Yann. La cerise sur le gâteau, c’est de trouver un gros mécène ».
 


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

Calendrier

La boutique du club

PROCHAIN ÉVÈNEMENT

Aucun évènement à afficher.

VIDÉOS